VIRTIS sur Rosetta

lundi 24 octobre 2016, par Pierre Drossart, Stéphane Erard

L’étude des comètes dans l’infrarouge et particulièrement de la coma interne et de la surface est très limitée à partir d’observations au sol. L’étude rapprochée par Rosetta dans tout le domaine visible/infrarouge, avec des capacités de cartographie du noyau et de la coma, doit permettre de caractériser la composition de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko et les mécanismes de production de la coma.

L’instrument VIRTIS, un spectro-imageur visible et proche infrarouge, permettra l’étude de la composition du noyau et de la coma au cours du temps comme la comète s’approchera du Soleil.

Le LESIA a développé la voie VIRTIS-H, un spectromètre infrarouge ponctuel à moyenne résolution, et est impliqué dans toutes les phases de la mission.

La mission Rosetta

L’instrument VIRTIS

Résultats scientifiques

Ressources

Vivre avec la comète : le point de vue de l’équipe VIRTIS

La sonde Rosetta
La sonde Rosetta

Impression d’artiste - Crédit image : ESA